AFRIQUE DU SUD : Pavillon France sur le salon Power & Electricity World Africa

Salon ou rencontre B to B

  • 8 au 11 avril 2013 - Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Swaziland, Afrique du Sud, Afrique du Sud, Zambie, Zimbabwe, Johannesburg
  • Organisateur(s) : Bureau UBIFRANCE de JOHANNESBURG
  • Contact : Arnaud ZERKOVITZ
  • Téléphone : + 27 11 303 71 56
  • Adresse : Mission Economique – Ubifrance de Johannesburg - Afrique du Sud PO Box 651048 - BENMORE 2010 JOHANNESBURG
En savoir plus :

Résumé

L’Afrique du sud cherche à accroître sa capacité de production électrique, et à optimiser sa gestion de la demande, des nouveaux marchés à exploiter !

Ce pays dispose d’une capacité installée de production électrique de 46 000 MW et d’environ 400°000 km de lignes.

La société nationale Eskom produit 95 % de l’électricité du pays, détient le monopole sur le transport et distribue en direct 55 % de l’électricité, le reste passant par les municipalités (régies et sociétés municipales). Eskom dispose de 27 centrales électriques d’une capacité installée de 44°193 MW, incluant la seule centrale nucléaire du continent africain. Premier producteur d’électricité du continent, Eskom fait partie des sept plus grandes compagnies au monde en termes de capacité de production, et des neuf premières en termes de ventes d’électricité. Son chiffre d’affaires 2011 – 2012 a été d’environ 11 Mds EUR. D’ici 2017, les dépenses d’investissement en capital d’Eskom (y compris les dépenses du programme d'expansion de la capacité de génération) vont porter sur environ 40 Mds EUR.

Le pays a lancé en avril 2011 un plan énergétique à long-terme prévoyant la construction de plus de 42°600 MW de nouvelles capacités de production d’ici 2030, dont 9°600 MW de nucléaire et 17°800 MW d’énergies renouvelables.

La gestion de la demande est devenue une priorité aussi bien pour les industriels (objectif d’une baisse de 15 % de la demande finale d’énergie d’ici 2015) que pour le résidentiel (nouvelles normes pour l’habitat). Un appel à projets a été lancé par le gouvernement sud-africain sur 3750 MW en 2011 et près de 50 projets ont été choisis pour négociations finales. En ce qui concerne la distribution et la transmission, on estime à 3 Mds EUR le besoin d’investissement à très court terme. Le secteur va donc se montrer dynamique avec une attention particulière sur la distribution et la réhabilitation.

Ce sera le 5ème Pavillon France organisé sur un salon du secteur électricité en Afrique du Sud, pour la première fois sur le salon Power & Electricity World Africa. En 2012ce salon rassemblait quelques 260 exposants pour un volume de presque 5000 visiteurs.

UBIFRANCE, vous propose de rejoindre le Pavillon France et de participer au salon soit :
- sur un stand individuel (minimum de 9 m2)
- sur un espace collectif avec visibilité importante (environ 4 m2 par exposant du Pavillon)